FIMU : 25 ans de fêtes musicales !

Posted on 9 juin 2011

0



Chaque année, vous êtes des milliers à réserver votre week-end de la Pentecôte. Et pour cause, le FIMU s’empare de la Vieille-Ville avec trois jours de concerts gratuits. Pour ses 25 ans, le festival vous réserve quelques surprises…

 

Slim bleu, T-shirt en col V et coupe à frange, bas résille, gants en cuir et chevelure décolorée, ou encore coiffure bigoudis, collants mauves et veste royale, les personnages hétéroclites, en pâte à modeler, qui trônent cette année sur les affiches d’Alexandre Wimmer, ont un point commun : le basson. Le festival Belfortain qui accueille au bas mot 3 000 musiciens, met en effet à l’honneur l’instrument à anches. Avec plus de 160 formations musicales, le FIMU invite de nouveau aux déhanchés. En effet, des styles comme le hip-hop, le rock y sont représentés mais aussi des musiques plus « classiques » et « traditionnelles ». Dans la Cité du Lion, on aime aussi jouer la carte de la convivialité et du multiculturel. Preuve de la richesse de ces échanges : des formations n’hésitent pas à faire des milliers de kilomètres pour être présents à ce rendez-vous. Chansons congolaises, quintet de cordes du Mexique, ensemble de clarinette brésilien, jazz de Norvège, raï moderne algérien, musique orientale de Jérusalem ou encore musique traditionnelle indienne, rockabilly de Ohio (Etats-Unis) et opéra-danse de Chine, couleurs et cultures du monde défileront au fil des concerts et des scènes.

 

Deux nouvelles scènes et des concerts  « express »

 Pour cette 25ème édition, le site s’étoffe. « La notoriété grandissante s’est ressentie au fil des ans, tant du côté des festivaliers, toujours plus nombreux (80 000 personnes en 2010), que des formations musicales, remarquent les organisateurs. De plus en plus de formations prestigieuses candidatent en effet pour participer au FIMU. Pour les accueillir au mieux et pour le plaisir du public, le festival comptera deux scènes supplémentaires : les Batteries Haxo basses de la Citadelle et la Maison du Peuple, idéale pour accueillir des groupes plus importants ». Autre nouveauté : la Grande bleue, qui va déferler le dimanche de 22 h à minuit au kiosque de la Vieille Ville. Des concerts d’une quinzaine de minutes et de groupes provenant de différents pays du bassin méditerranéen se succèderont. Ils seront aussi des dizaine de milliers à se balader de mains en mains dans tout le festival, qui ça ? Les gobelets incassables et consignés (le verre et les gobelets jetables sont interdits sur le site), bien connus des « eurockéens« . « Pour un festival plus propre » et un anniversaire réussi !

 

 Y aller : Soirée de lancement le vendredi 10 juin à partir de 20h30, samedi 11 et dimanche 12 juin de 14h à minuit, lundi 13 juin de 14h à 21h30. Renseignements : http://fimu.com

A savoir : Revivez l’édition 2011 en photos ici.

 Texte et photos Simon Daval

  

 Article à retrouver dans le ZOOM n° 199 (Juin-Juillet-Août 2011)

Publicités